jeudi 4 juillet 2013

Cosmétique

Je viens de lire "Cosmétique de l'ennemi", d'Amélie Nothomb, et j'ai appris quelle était l'origine première du mot "Cosmétique", qui signifie aujourd'hui "qui sert à entretenir la peau, les cheveux...", en somme, qui sert à se faire beau.

En effet, à la base, le mot cosmétique vient du grec "kosmos", qui signifiait : "ce qui ordonne le monde". En grec, le mot a perdu de son sens pour désigner la parure, l'ornement. Puis il est passé au latin sous la forme "cosmetes", qui désignait l'esclave chargé de soigner la parure de son maître, et au français dans le sens que nous connaissons aujourd'hui.

Au final, le mot a pris un autre sens, car il signifie également "quelque chose d'inefficace", partant du principe que ce qui touche à l'apparence ne touche pas à l'essentiel, et est donc futile.

Ou comment passer de l'ordre du monde, à la futilité.

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire