jeudi 8 août 2013

Limiteur, limitateur?




Je me suis parfois demandé si l'on doit dire "limiteur de vitesse", ou "limitateur de vitesse".

La question se pose en effet de savoir comment on construit les mots avec ces suffixes en -eur et -ateur.

En fait, les suffixes -eur et -ateur sont des suffixes en concurrence (comme d'ailleurs, -eur et -ant : détachant ou -eur, adoucissant, -eur, etc.).

Généralement, le suffixe en -eur vient s'accoler à une base qui est un verbe (écarter --> écarteur, voler --> voleur) , parfois un substantif (le nom formé alors peut désigner la personne agissante (brodeur, affuteur, ajusteur, etc.) ou l'appareil, la machine (écarteur, enfouisseur, pétrisseur,etc.).

Le suffixe -ateur vient le plus souvent s'accoler à un radical dont le nom correspondant est en -ation (mais qui peut être aussi un verbe). C'est le cas pour régulateur (régulation), adaptateur (adaptation), agitateur (agitation), etc.

Limiteur est vraiment le symbole de cette concurrence, puisque limitation existe, mais la dérivation s'est effectuée sur le radical du verbe limiter. Les dictionnaires d'usage, en premier lieu le Dictionnaire de l'Académie française, enregistrent seulement "limiteur".

On dit donc "un limiteur de vitesse". 




Réactions :