mardi 24 décembre 2013

Coléreux, Colérique


Coléreux et colérique ont un sens en commun : "qui est enclin à la colère, prompt à se mettre en colère".

Mais Colérique a un emploi supplémentaire : il peut se dire, par métonymie, de propos, d'un ton de voix, alors que Coléreux ne peut désigner que le caractère d'une personne.

Comment ce double s'est-il formé ? Le plus ancien mot est colérique (XIIIe s.) et il reste attaché à une analyse plus savante et physiologique des humeurs. Le plus récent est coléreux (XVIe s.) jugé vulgaire au XVIIe s., mais qui est devenu l'adjectif usuel. 

Réactions :