vendredi 18 avril 2014

Madeleine


Madeleines
La madeleine (petit gâteau en forme de coquille fait de sucre, de beurre, de farine et d’œufs) a reçu son nom de la soubrette Madeleine Paumier, au service du roi de Pologne Stanislas I Leczinski (1677-1766) qui, ayant perdu sa couronne, habitait en France sous le titre de Duc de Lorraine.

L'histoire de son invention serait la suivante :

En 1755, Stanislas, roi de Lorraine, reçoit des convives pour un grand dîner. Mais, au cours du repas, son pâtissier, fâché à la suite d'une querelle avec l'intendant a rendu son tablier. Un repas sans dessert ne pouvant se concevoir, le majordome décide de sauver le roi de ce déshonneur et cherche une solution. La petite soubrette Madeleine Paumier se propose de réaliser des pâtisseries de sa région. Pendant que la société s'amuse de jeux, de récits, se divertit du nain Ferry qui sort un pâté géant, on s'affaire à l'office. Et voici le dessert. On apporte aux invités des gâteaux d'une forme originale, dorés, et fondants... Formidable ! Ravi, le roi fait venir l'auteur de ce miracle : on lui présente une jeune et jolie servante, rose de confusion et les mains encore blanches de farine...
- "Comment s'appelle ce chef-d'oeuvre ?"
- "Il n'a pas de nom, sire ; c'est ce que l'on fait chez moi, à Commercy, les jours de fête."
- "Et quel est ton nom ?" - "Madeleine"
-" Eh bien, il s'appellera comme toi : Madeleine de Commercy"


La pécheresse repentante des Évangiles, qui est à l'origine de l'expression "pleurer comme une Madeleine", n'est donc pour rien dans le nom qui désigne ces gâteaux !

Réactions :