vendredi 20 juin 2014

Le petit-suisse et les 3 suisses


Drapeau Suisse
Aujourd'hui, on va fortement parler du match de foot entre la France et la Suisse.

C'est donc l'occasion de se pencher sur deux mots : Le petit-suisse (fromage frais) et  les 3 Suisses (la société de vente par correspondance). Sont-ils vraiment tous les deux d'origine hélvétique? Eh bien, la réponse est NON!


  • Le petit-suisse n'est pas suisse...mais normand! Enfin, pour être plus précis, la fabrication est normande, mais la recette a été inventée dans les années 1850 par un employé de nationalité suisse de la laiterie de Madame Hérould à Villers-sur-Auchy (près de Gournay-en-Bray). Il avait eu l'idée d’ajouter de la crème au lait destiné à produire les bondons (fromage du Pays de Bray). C'est alors que Charles Gervais s’associa avec ce suisse et que la société Gervais devint le plus gros producteur de petits-suisses. Plus fort encore : en Suisse, on ne peut pas fabriquer de "petits-suisses" en vertu d’une dérogation expresse dans le Traité du 14 mai 1974 entre la Confédération Suisse et la République Française sur la protection des indications de provenance. Seule la France a le droit de fabriquer des petits-suisses!
De délicieux petits-suisses


  • Les 3 suisses ne sont pas suisses...mais nordistes! En 1932, Xavier Toulemonde créa sa société de filature dans le Nord. A proximité se tenait un bar tenu par M. Suis, qui avait trois filles. Ce bar s'appelait "Le Progrès". Or un autre établissement de la commune portait déjà cette appellation. Les clients du bar avaient alors pris l'habitude de se rendre "chez les trois Suisses". Devenu un lieu-dit dans la région, Xavier Toulemonde s'en inspira pour créer le nom sa société "Les filatures des 3 Suisses" qui deviendra ensuite 3 Suisses.
Logo des 3 suisses (le Chouchou)

Réactions :

1 commentaire: