lundi 18 août 2014

Coquelicot

Champ de coquelicots


Vous connaissez certainement le coquelicot, cette jolie plante aux fleurs rouges que l'on voit sur les bords des routes, ou dans les champs de céréales lorsqu'ils ne sont pas traités par des herbicides (le coquelicot est une plante qui entre en concurrence avec les céréales, et donc un ennemi du céréalier).

C'est un joli mot, très poétique, qui tire son origine du coq (que l'on appelait coquelicoq ou coquericoc au moyen-âge, onomatopée qui s'est transformée en "cocorico" par la suite). En effet, ses pétales sont d'un rouge vif qui rappelle la crête du coq, tout simplement!


Un coq, avec sa crête bien rouge


On notera qu'en anglais, le coquelicot est le symbole désignant les combattants des soldats du Commonwealth, particulièrement pendant la Première Guerre Mondiale, et est appelé du joli nom de "Poppy" (cette plante fait partie des papavéracées, comme le pavot, et le nom vient directement de papaver, en latin).

La raison pour laquelle le coquelicot symbolise les morts à la guerre est très intéressante : les bombardement de la première guerre mondiale, ont provoqué l'émission de poussière de chaux, qui a favorisé la pousse des coquelicots sur les champs de bataille de Flandre (ils en étaient quasiment absents), où les troupes anglaises étaient massées. Tout naturellement, le coquelicot a été associé à la guerre et aux victimes qu'elle a provoquées.

Cimetière militaire avec un coquelicot sur chaque croix

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire