vendredi 22 août 2014

Crocodile ou cocodrile ?

Tête de croco


L'autre jour, je jouais avec ma fille à un jeu (Croco Jungle), et j'ai tiqué en voyant sur la boîte le mot utilisé pour désigner le crocodile en espagnol : "cocodrilo".

Pas "crocodilo", mais "cocodrilo".

La preuve ci-dessous :

Croco Jungle - En espagnol : Cocodrilo comilon (le jeu est sympa  pour les petits enfants). En portugais, c'est crocodilo...



Du coup, je me suis demandé quelle était l'étymologie du mot crocodile, et pourquoi il y avait cette bizarrerie en espagnol.

Et en me plongeant dans mes recherches, j'ai fait cette drôle de découverte : Le mot crocodile est en entré dans la langue française sous la forme "cocodrille" ou "cocodrile" (et non crocodille) au XIIe siècle.

Mais il est emprunté au latin classique crocodilus, lui-même dérivé du grec "krokodeilos" (de krokos = safran, qui a donnée le mot "crocus", et deiras = peau, cuir, donc littéralement : peau couleur safran).

Au fil du temps, les phonèmes o et r se sont inversés. Déjà en latin on retrouve des traces de corcodilus, avec les variantes corcodillus et corcodrillus. Mais le mot en français est finalement revenu à la forme originale après s'être égaré sous la forme cocodrille! En espagnol, ce n'est pas le cas.

Ce phénomène d'inversion de deux phonèmes à l'intérieur d'un mot se nomme métathèse. 

C'est exactement le même phénomène que lorsque votre enfant dit "pestacle" au lieu de "spectacle", sauf que pestacle n'est jamais rentré dans le dictionnaire!

D'autres exemples de mots courants victimes de métathèse :
- Brebis : qui vient de "berbice" - d'ailleurs, en italien on dit berbice.
- Fromage : qui vient du latin "forma" désignant le moule à fromage. En italien, on dit formaggio.

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire