mercredi 10 septembre 2014

Fuck, Golf et les backronymes

Le titre de cet article à de quoi laisser songeur, non?

La légende urbaine veut que :


  • FUCK (qui signifie "baiser" en anglais), tirerait son origine d'une vieille loi anglaise : "Fornication Under Consant of the King" (fornication avec le consentement du roi).

  • GOLF (le jeu à 18 trous), tirerait son origine d'une inscription que l'on affichait à l'entrée : "Gentlman Only Lady Forbidden" (hommes seulement, femmes interdites)


Ces deux mots sont ce que l'on appelle des "backronymes" (néologisme formé à partir de back (retour) et acronyme), c’est à dire de vrais mots issus de façon classique des évolutions du langage, auxquels des petits filous ont trouvés un sens après coup. C'est le même phénomène que lorque on dit que PSG = Partis Sans Gagner, ou RATP (Reste Assis T'es Payé), ou encore PPDA (Pas Pressé D'Arrêter)...On peut en faire autant qu'on veut!


 En réalité, peu d’acronymes ont été créés avant 1900 et sont encore utilisés. Les acronymes d’avant le XXième siècle ont un sens connus car très popularisés (comme par exemple INRI : Iesvs Nazarenvs, Rex Ivdæorvm, c'est-à-dire "Jésus le Nazaréen, roi des Juifs").
Quant aux acronymes apparus depuis 1900, ils  sont trop récents pour avoir perdu leur sens commun… (ONU, sida, radar, Unesco…).

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire