vendredi 26 septembre 2014

Planète et satellite : le voyageur errant et son garde du corps.




Le mot "satellite" est souvent difficile à orthographier (satelite? sattellite, satellitte, satelitte, etc. toutes ces combinaisons conduisent la plupart des gens à se tromper), mais présente un intérêt tout particulier au niveau de l'étymologie. Avant de faire son apparition dans le langage "savant", le satellite (du latin satellitis) désignait un homme de main, un acolyte, une sorte de garde du corps aussi.
Ce sont les astronomes, au XVIIème siècle qui se sont totalement appropriés ce mot et ont fait disparaître le sens originel de notre vocabulaire, en désignant ainsi tout astre gravitant autour d'une planète.

Du coup, quand on se plonge dans l'étymologie du mot "planète", on apprend qu'il désignait au XIIème siècle toute étoile mobile (lune et soleil inclus), par opposition aux astres fixes (ou du moins le croyait-on à l'époque).
Mais si on va plus loin dans l'origine du mot, on voit qu'il vient du grec planês, qui désignait les vagabonds, les voyageurs errants. 

La planète est donc un voyageur accompagné de son garde du corps. Joli, non?

Un voyageur et son compagnon

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire