jeudi 31 juillet 2014

Trois pelés et un tondu

Cette expression est utilisée pour désigner une assemblée composée de très peu de personnes, avec une connotation que ces personnes sont en plus pas très intéressantes.

Mais pourquoi cette expression? Les trois pelés ont-il quelque chose à voir avec le joueur de foot brésilien? Le tondu, avec le compagnon de Tif?



3 Pelé


1 Tondu (à droite)


Revenons à l'origine de l'expression :


  • Au XVIème siècle, Rabelais utilisait l'expression suivante, dans "Pantagruel : "il n'y avoit que troys teigneux et ung pelé de légistes"
  • A partir du XVIIIème siècle, l'expression populaire est devenue : "Trois tondus et un pelé" comme on le voit dans le dictionnaire de l'Académie Française de 1813 ou "trois tondus et un pelé", parfois "quatre tondus et un pelé", ça dépend des sensibilités. 

Dans l'ancien français, un "pelé" désignait une canaille, un voyou, un miséreux qui n'avait pas un rond (peler signifiait "voler", d'ailleurs). Le tondu, quant à lui, était tondu car il avait la teigne dans ses cheveux. Les pelés et les tondus étaient donc des pauvres gars pas très propres, et peu recommandables. Et s'ils n'étaient que 4, ça donnait bien l'image d'une assemblée peu considérable...D'où cette expression qui n'est pas tellement tirée par les cheveux :)



Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire