mardi 15 septembre 2015

Compter pour des prunes




Nous avons déjà étudié l'expression "compter pour du beurre", qui signifie "ne pas avoir d'importance".

Penchons-nous maintenant sur une expression qui a la même signification : "Compter pour des prunes".


L'expression "ne preisier une prune" est née à la fin du XIIème siècle. Pour connaître son origine, il faut remonter à la deuxième croisade, qui fut un échec cuisant.

En effet, la légende raconte que les Croisés, vers 1150, ramenèrent  avec eux des pieds de pruniers de Damas, car ils avaient découvert ces fruits goûteux là-bas. On imagine bien la réaction du peuple en voyant revenir les soldats vaincus et penauds avec uniquement leurs pruniers sous le bras. Toute cette expédition pour revenir avec des prunes! 

C'est ainsi que la prune a pris ce sens si négatif. Etonnant, non?

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire