samedi 15 juin 2013

Papillon

Le mot "Papillon" est doté de très nombreuses significations aujourd'hui, en dehors bien sûr de l'insecte lépidoptère qu'il désigne.

Il constitue donc un superbe exemple de glissements de sens. Parcourons ensemble l'histoire du mot :

- Papillon a tout d'abord désigné l'insecte, du latin "papillonem", puis du vieux français "papeillon" (au XIIème siècle)

- Puis La Fontaine (le célèbre fabuliste), a associé en 1685 l'insecte à son propre caractère volage (en se désignant comme le "Papillon du Parnasse", façon subtile de dire qu'il n'était pas dangereux). Ceci a donné le verbe "papillonner" et qui a ensuite donné au mot "papillon" le sens d'inconstant (minute, papillon!, ou bien "courir après les papillons",qui signifie avoir un goût pour les choses futiles.

- La forme particulière du papillon a quand à elle donné naissance à plusieurs dérivés : le noeud papillon (1909), la nage papillon (1936 - emprunté de l'anglais), le bec papillon, le papillon des gaz (en mécanique) ou une petite voile.

- L'"effet papillon", quant à lui, est une invention tout à fait récente, et vient de l'anglais "Butterfly effect", issue d'une thèse démontrant que le moindre petit événement peut avoir des conséquence inattendues, intitulée : "Prédictibilité : Le battement d’aile d’un papillon au Brésil peut-il déclencher une tornade au Texas? " de Edward Lorenz.

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire