mercredi 25 mars 2015

Dessiller



Dessiller, c'est faire prendre conscience à quelqu'un de la réalité, de la vérité. On dessille le regard de quelqu'un, on lui dessille les yeux quand on l'amène à voir ce qu'il ignorait ou voulait ignorer.

En d'autres termes, dessiller, c'est "ouvrir les yeux" de quelqu'un, au sens figuré.

L'origine de ce mot est intéressante. Il vient du vocabulaire de la fauconnerie : pour dresser un faucon on lui cousait d'abord les paupières avec une aiguille et du fil (on le "cillait"). Ainsi, il ne pouvait pas voir, et ne se débattait pas. Cette pratique est désormais révolue, on applique un capuchon sur la tête du faucon, c'est un peu moins brutal.


Faucons cillés



A la fin du dressage, on le "dessillait", c'est-à-dire qu'on lui décousait les paupières. Contrairement à ce que la graphie pourrait faire penser, le mot dessiller vient du latin cilium (qui a donné "cil"), et qui signifiait "paupière". Il s'agit en fait d'une mauvaise orthographe attestée depuis le XIX ème siècle : on devrait écrire normalement "déciller".

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire