vendredi 27 novembre 2015

Pavoiser


En ce 27 novembre 2015, le gouvernement français a appelé tous les citoyens à déployer des drapeaux bleu-blanc-rouge partout. 

Dans ce cas, on dit que l'on "pavoise".

Le mot vient du vocabulaire maritime. Le pavois était à l'origine un grand bouclier que l'on plaçait sur les côtés des bateaux pour se protéger. Il a ensuite désigne les tentes de toile tendues pour cacher l'équipage de l'ennemi, puis les pavillons dont on orne un navire afin de le reconnaître. Quand on pavoise un bâtiment, on le garnit de ses pavillons.

Grand pavois sur un navire de guerre


Par analogie,pavoiser est devenu "garnir de drapeaux nationaux les les édifices publics ou privés, à l'occasion d'une fête ou d'une cérémonie", puis, par extension, montrer une grande fierté.

L'argot s'est aussi emparé du mot. Dans l'argot de la boxe, "pavoiser", c'est saigner suite à des coups, prendre diverses couleurs suite à des coups reçus, à l'image des drapeaux colorés qui ornent les villes.

Bouclier, drapeaux, sang versé, tout cela a du sens en cette période troublée...


Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire