mardi 26 février 2013

Spoiler

"Spoiler" est le fait, pour un spectateur, un critique, de "vendre la mèche", et de livrer à un autre spectateur la chute du film ou le coup de théâtre en question, lui gâchant ainsi le plaisir de la découverte, l'effet de surprise.

La commission de la Culture de terminologie et de néologie n'a pas encore proposé l'équivalent français, non plus que les Québécois.

"To spoil", en anglais, peut être traduit par "gâter, gâcher" ; de fait, la personne qui "spoil", gâche le plaisir des autres par ses révélations. Si vous souhaitez utiliser un terme francophone et éviter à tout prix l'anglicisme, vous pouvez donc utiliser : Révélation, révéler, trahir la fin, pour l'acte. Pour la personne en question, le spoiler, (on serait très en colère contre elle), on pourrait la qualifier de mouchard, ou de "donneur", si elle fait intentionnellement ces révélations ; mais si tel n'est pas le cas et si elle donne la chute parce qu'elle a la langue bien pendue, elle sera un incorrigible bavard, un étourdi, un briseur de plaisir...Ou comment s'accomoder de mots nouveaux!



Pour la petite histoire, si "spoil" est un mot d'origine anglaise, ce mot vient lui-même de l'ancien français "Espollier", qui vient lui-même du latin "spoliare" signifiant "voler, dérober" (et qui a donné le verbe "spolier" en français aujourd"hui". Ou comment un mot quitte sa langue original, est absorbé par une autre langue et nous revient dans un sens totalement différent!


Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire