lundi 5 août 2013

Avocat du diable

Se faire l'"avocat du diable", c'est prendre une position contraire à sa propre opinion afin de se forcer à regarder une réalité sous un autre angle et défendre un point de vue contraire.

Mais ce que l'on sait moins, c'est que les avocats du diable (advocatus diaboli)ont réellement existé! En 1587, sous Sixte V, l'avocat du diable était chargé de plaider contre la canonisation des futurs saints ou bienheureux. En effet, chaque canonisation faisait l'objet d'un "procès" lors duquel les miracles étaient étudiés, et la qualité de saint mise à l'épreuve. Ce poste a perduré jusqu’en 1983, date à laquelle Jean-Paul II a allégé les procédures de canonisation et supprimé cette fonction, conduisant par là-même à une augmentation très forte du pourcentage de canonisations au regard des dossiers instruits.

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire