mardi 11 novembre 2014

Armistice et trêve

Une du journal "La Croix", où on précise bien que la guerre est "virtuellement" terminée.


Aujourd'hui, 11 novembre, c'est la commémoration de l'armistice de la guerre 14-18.

Mais savez-vous ce qu'est exactement un armistice ? (oui, c'est un mot masculin)

Un armistice, c'est :

la suspension totale ou partielle des hostilités entre deux armées pour permettre au pays qui en fait la demande d'étudier les conditions de fin de guerre de l'adversaire

Cela ne signifie donc pas que la guerre est officiellement terminée, mais que les belligérants arrêtent de se battre pour discuter. La guerre est donc suspendue en attendant que le traité de paix soit signé officiellement. D'ailleurs, si l'Armistice a été signé le 11 novembre, le traité de paix a lui été signé à Versailles, le 28 juin 1919, plus de 7 mois plus tard.  Il ne faut donc pas confondre traité de paix et armistice. Etymologiquement, "armistice" vient du latin "arma" (les armes) et "statio" (état d'immobilité".

Attention, il ne faut pas non plus confondre un armistice et une trêve. 

La trêve, c'est :

La cessation des hostilités, suspension d'armes pendant un temps déterminé en vertu d'un accord entre deux puissances ou deux partis en guerre

La trêve est donc un accord qui met également fin temporairement aux hostilités, comme l'armistice, mais pas dans l'optique de négocier une paix. Il s'agit juste d'une pause à durée déterminée, histoire de reconstituer ses forces ou pour éviter de se battre dans de mauvaises conditions, par exemple lorsque l'hiver arrive.Trêve vient du francique "Treuwa", qui signifia contrat, et qui est à rapprocher du néerlandais "trouwe", qui signifie fidélité.

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire