lundi 7 avril 2014

Les transhumains, l'avenir de l'humanité

Logo du mouvement transhumaniste
Le "transhumanisme",est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l'usage des sciences et des techniques afin d'améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains.

Selon ce mouvement, l'homme est amené à évoluer en fonction de la science, à devenir un "transhumain", c'est-à-dire un humain en transition, un humain qui sera "amélioré" (physiquement ou mentalement) grâce à l'ajout d'éléments à l'intérieur de son corps (puce électronique, pacemaker etc.)... et qui deviendra au final un "posthumain", c'est à dire qu'il aura atteint un degré supérieur (ou différent) d'humanité.

Le terme lui-même n'est pas récent – Aldous Huxley l'utilise déjà en 1957 – mais le concept se développe, en Californie dans les années 80. Pour ce qui est de la langue, le terme est formé sur le modèle de nombreux mots utilisant le préfixe trans. Ce dernier peut évoquer l'idée de "transition" ou de "passage" ; mais aussi celle "d'aller au travers de" (comme dans transpercer), ou encore d'"aller au-delà" (par exemple dans transalpin). Il présente l'avantage de se décliner aisément aussi bien en anglais qu'en français : transhumaniste, transhumanité. Cependant, ce terme et ses dérivés n'étant que récemment entrés dans la langue française, il n'est pas certain qu'ils fassent l'objet d'une entrée dans l'édition en cours du dictionnaire de l'Académie française. En effet, si l'Académie française prend connaissance des néologismes, elle a avant tout pour vocation d'enregistrer les termes usuels et de fixer les bons usages de notre langue.

Ce mouvement est en pleine croissance, notamment car Google est dirigé par un fervent défenseur du transhumanisme qui souhaite imposer ses idées au travers de sa gigantesque entreprise.

Réactions :