jeudi 19 juin 2014

Sérendipité


En voilà, un mot compliqué!

Depuis une dizaine d’années, il est pourtant entré dans l’usage en français.

Mais qu'est-ce que ça veut donc dire?

Il s’agit d’un emprunt de l’anglais serendipity qui signifie « don de faire par hasard des découvertes fructueuses » ou bien "découverte heureuse".

Le mot a été créé par Horace Walpole, homme politique et écrivain britannique, et qu’il avait tiré d’un conte Sri-lankais, Les Aventures des Trois Princes de Serendip (1754).

Horace Walpole


Voilà l'extrait de la lettre :
...cette découverte est presque de l’espèce que j’appelle serendipity, un mot très expressif que je vais m’efforcer, faute d’avoir mieux à vous narrer, de vous expliquer : vous le comprendrez mieux par l’origine que par la définition. J’ai lu autrefois un conte de fées saugrenu, intitulé Les Trois Princes de Serendip : tandis que leurs altesses voyageaient, elles faisaient toute sorte de découvertes, par accident et sagacité, de choses qu’elles ne cherchaient pas du tout : par exemple, l’un des princes découvre qu’une mule borgne de l’œil droit vient de parcourir cette route, parce que l’herbe n’a été broutée que sur le côté gauche, où elle est moins belle qu’à droite – maintenant saisissez-vous le sens de serendipity ? L’un des exemples les plus remarquables de cette sagacité accidentelle (...).



Serendip est donc une terre bénie des dieux où la fortune semble être offerte à chacun, et arrive quand on ne la cherche même pas. Au passage, il est amusant de voir que c’est sur leur propre territoire que les habitants du Sri Lanka ont placé cette possibilité d’obtenir richesse et prospérité. D'habitude, ces contrées merveilleuses sont situées dans des contrées lointaines  et difficilement accessibles : l'Eldorado (en Amérique latine), les territoires situés « outre l’arbre sec », (un arbre mort qui continue à donner des fruits et qui marquait au Moyen Âge les limites du monde connu) dont parle Le Jeu de saint Nicolas, ou encore l’île des Bienheureux, que les Grecs voyaient comme une forme de paradis et située aux confins occidentaux du monde connu (les Canaries, ou les îles du Cap-Vert). On pense aussi à l'Atlantide, qui non seulement était lointain, mais en plus disparu.





 Aujourd’hui le nom sérendipité (on pourrait aussi utiliser "fortuité") s’emploie fréquemment dans le monde scientifique pour désigner une forme de disponibilité intellectuelle, qui permet de tirer de riches enseignements d’une trouvaille inopinée ou d’une erreur.

On parlera ainsi de sérendipité à propos d’un navigateur gênois qui était parti pour découvrir les Indes et s'est retrouvé aux Antilles.
On parlera également de sérendipité à propos d'un chercheur anglais qui avait oublié ses cultures de staphylocoques, et s'est rendu compte à son retour de vacances que des moisissures en avaient empêché le développement. L'invention de la pénicilline était née. Le post-it, le roquefort, et le Viagra sont des exemples d'inventions issues de la sérendipité.

Réactions :

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire