lundi 31 mars 2014

Roboratif

Voilà un mot que l'on confond facilement, par proximité phonique, avec "bourratif", "rébarbatif" , ou un robot à cheveux (un robot "à tif").Des mots négatifs, donc.


Peu utilisé (faites le test et demandez autour de vous ce que signifie ce mot), ou utilisé à mauvais escient par les journalistes, ce mot signifie : "Fortifiant". On dit d'un remède qu'il est roboratif quand il fortifie, redonne des forces. C'est donc un mot positif, utilisé souvent à tort comme un terme péjoratif!

Le mot "roboratif" a été construit à partir du mot disparu "roborer" qui signifiait "renforcer". "Roborer", vient du latin "robur" qui désigne le rouvre (sorte de chêne dont le bois est dur, d'où le sens figuré de fort, de résistant.
Il a d'ailleurs donné le mot robuste également.
Et "robur" vient quant à lui de la racine "rub" qui signifie "rouge" (le chêne rouvre est un chêne rouge), et qui a donné "roux", "rubicond"...

Pour compléter l'étymologie, "roboratif" est de la même famille que "corroboratif", venant du verbe corroborer (confirmer) du latin corroborare : rendre fort dans toute ses partie, renforcer.
Aujourd'hui, corroborer : renforcer en apportant une preuve (confirmer).
En italien, corroborante signifie "tonifiant".

Pour résumer :
Rub (rouge) --> robur (chêne rouvre) --> roborer (renforcer) --> roboratif (fortifiant)

Ou comment retrouver les ancêtres d'un mot en deux coups de cuiller à pot, et rétablir la vérité sur un mot victime de glissement de sens!









Réactions :